Elections du 10 juin.

Publié le par Bernard Carpentier

Ma candidature a été motivée par la conviction qu’il faut mettre en place des projets de développement économique et social forts pour notre territoire.

Un constat durant la campagne : l’absence totale d’un réel projet de la part des autres candidats.

Donc, la campagne m’a permis de défendre mes convictions en tant qu’élu, ce qui est la mission d’un élu.
Elle a aussi permis de souligner l’état dramatique du Calaisis, territoire dans lequel ses habitants sont totalement délaissés, sans aucun projet sérieux, au profit de slogans politiciens et partisans.

Je savais pertinemment que le climat très politique des élections législatives, après les présidentielles, n’était pas le plus favorable pour une candidature comme la mienne.

Je savais que je venais perturber les projets des grands partis politiques, tant au niveau national que local, où tous cherchent à acquérir la meilleure place pour les municipales de Calais.

A l’opposé de tous, j’ai présenté un projet en faveur de notre territoire, refusant les programmes parisiens ou politiques.

Je savais donc que je prenais un « risque », mais j’ai toujours défendu mes convictions avec acharnement et j’ai maintenu cette ligne durant ma campagne électorale.

Je mesure la confiance qui m’a été accordée par tous ceux qui m’ont donné leur suffrage.
Je les remercie et je tiens à leur dire que cette confiance m’honore.
C’est l’une des plus belles choses qu’apporte l’engagement politique, quel que soit le score obtenu.

Comme l’affirmaient déjà certains dés vendredi dernier, notamment dans la presse, les électeurs ont suivi leur avis en votant « utile ».

Habituellement aux législatives, les électeurs privilégient le parti dès le 1er tour, au détriment de l’homme pour lequel ils votent aux municipales.
Or je suis heureux de constater qu’il n’en est rien à Ardres.

Au contraire, le résultat d’Ardres atteste de la confiance que me témoignent les ardrésiens en tant que maire en me positionnant largement en tête sur les 4 bureaux de vote. J’y suis particulièrement sensible et je les remercie vivement pour le soutien massif qu’ils m’ont apporté.

Je poursuivrai donc mon action aux services des Ardrésiens et des habitants du canton d’Ardres, canton sur lequel je suis satisfait d’arriver systématiquement dans les trois premiers.

Comme tous les jours depuis des années, je reste et je resterai à l’écoute permanente de leurs difficultés et à leur coté en tant qu’élu de terrain.

Sur l’ensemble de la 7° circonscription, les résultats me plaçant en 4° position : je ferai connaitre mon choix personnel prochainement, tant en fonction de mes convictions d’élu que de citoyen.

Bernard Carpentier

Publié dans Archives de campagne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article