Monsieur Carpentier, est ce que...?

Publié le par Bernard Carpentier

75270021A.JPGDimanche dernier, marché de la ZUP. Michèle Courmont, ma suppléante, et moi-même rencontrons beaucoup de personnes avec lesquelles nous conversons, j’en ai déjà parlé précédemment.
Parmi ceux je rencontre, beaucoup ont des problèmes et m’en font part. Dans leur majorité, ils semblent contents de trouver un interlocuteur qui connait leurs problèmes et qui peut les aider à les solutionner. Il est vrai qu’en tant que Maire, ma compétente sur bien des sujets est un atout, que j’ai un réel plaisir à mettre au service de ceux qui me sollicitent.

Mais cette fois, il ne s’agit pas de problème de logement, de quartier ou autres mais de ma candidature. Une dame, que je ne connais pas, me questionne :
Mais dites donc Monsieur Carpentier, je vous connais bien et j’ai une question à vous poser.
Ce qu’elle fait : Monsieur Carpentier, vous êtes candidat comme député mais est ce vous êtes toujours de la majorité présidentielle ?
J’avoue que je suis un peu surpris de la question et c’est ce que je lui dis : Mais Madame, évidemment, pourquoi voulez vous que je n’y sois pas ?
Et elle me répond : Et bien j’avais peur qu’en tant que candidat indépendant vous ne soyez plus de la majorité présidentielle.
Je lui indique alors: mes convictions n’ont pas changé, j’ai toujours été soutenu par la majorité présidentielle; cette ligne de conduite je la maintiens. Mais je garde ma liberté, je prends mes consignes auprès de vous, pas des partis politiques. C’est ce que j’ai toujours fait, notamment à Ardres où cette liberté me permet de rassembler et de travailler avec des personnes de sensibilités différentes.
Elle me répond du tac au tac : Et bien je vais vous dire une chose : je voterai pour vous, d’abord parce ce que vous êtes un candidat sérieux et aprés parce que vous êtes de la majorité présidentielle.

Content d’avoir fixé ce point avec elle, je me risque à lui demander : Mais qu’entendez vous par « sérieux » ?
La réponse est sans équivoque : je vais vous dire une chose; tous les candidats de Calais, ils ne pensent qu’à une seule chose: faire des législatives pour se placer pour les municipales. Vous on est sur que ce n’est pas ça qui vous motive; pour moi, vous avez pris un sacré risque et c’est pour ca que je dis que vous êtes sérieux.

Je me suis dit alors qu’il fallait que je mentionne ici cet aspect précis de mes rencontres avec les habitants de notre pays du Calais, ce jour de marché à la ZUP de Calais.

Bernard CARPENTIER

Publié dans Archives de campagne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article