Sport, solidarité, humanité

Publié le par Bernard Carpentier

En ce lundi de Pentecôte, jour férié mais non chômé, et ce, en gage de notre solidarité envers les personnes âgées que l’on se doit de ne pas oublier, quelques manifestations avaient cependant lieu.
A 8h 30, j'ai assisté à Tournehem, au départ de la Randonnée des Marcassins au Complexe Culturel et Sportif : cette manifestation rassemblait 1100 participants dont 300 marcheurs. Comme vous en jugerez, une fois de plus, après la randonnée des Coudrous la semaine dernière, une nouvelle manifestation sportive s’enchaîne ce lundi, avec en parallèle le BCA dont les matchs se déroulaient sur Ardres mais aussi dans ce complexe. Ce Complexe culturel et sportif, construit par la Communauté de Communes prouve mon engagement à mettre à la portée des habitants, tant la pratique du sport que de la culture au sein de l'Ardrésis mais aussi de Vallée de la Hem. Complexe ayant d’ailleurs déjà permis de délocaliser la venue de l’Orchestre National de Lille ou encore la Musique de la Garde Républicaine, signe s’il en était à nouveau besoin, de la place offerte à la culture.

BCA.jpgDans un autre registre, vers 11h , un petit tour à la Braderie d'Audruicq m'a permis de discuter avec des exposants. Puis retour dans les sphères sportives vers 16h pour la remise des coupes du 25ème Tournoi de Basket Henri SEUX . Pour l’occasion, 24 équipes internationales se rencontraient dont 17 étrangères. C’est l'équipe de DUBROVNIK qui a remporté ce tournoi face à la Guyane qui se déplaçait pour la première fois dans le Pas de Calais. Durant ce tournoi, 68 matchs se sont déroulés, et environ 2000 repas ont été servis durant ces 3 jours ; je suis convaincu que vous apprécierez la prouesse dont font preuve les dirigeants du club chaque année !
Mais cette année, le Tournoi était dédié à Marek Schoenmaeckers, basketteur de l'équipe belge de Jette, décédé accidentellement en Septembre 2006 à l'âge de 19 ans et qui avait l'habitude de venir au tournoi d'Ardres. Un fonds portant le nom de Marek vient d'être créé, dont l’objectif est de contribuer à promouvoir l'égalité entre filles et garçons en Afrique, où Marek a passé une partie de son enfance, pour la pratique du basket. Ce projet s'adresse aux 200 enfants de la ville de Dosso au Niger. Ce projet montre, s'il en était besoin, que les jeunes sont capables de donner à d'autres jeunes l'envie de pratiquer un sport, d'être fiers de leur communauté et d'y jouer un rôle.
Pour plus d'informations contacter : oliviercorhay@hotmail.com.


Bernard CARPENTIER
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article